IMG_7800
IMG_7801

DARIO DA SILVA

Né en Argentine, j’ai débuté le tango à 14 ans et commencé à l’enseigner aux enfants, pour le ministère de la culture, dès l’âge de 16 ans. A 18 ans j’ai gagné les États-Unis pour commencer progressivement à faire de ma passion mon métier. En parallèle de ma formation, j’ai donné des cours, intégré une compagnie et parcouru le monde pour des festivals et des spectacles.
En 2008, je me suis installé en Espagne où j’ai poursuivi ma carrière internationale. En 2010, j’ai déménagé en France et créé une école de danse, Aix-en-Tango, dans laquelle je travaille encore aujourd’hui avec ma partenaire.
Animé par la passion du tango et le bonheur de transmettre cette passion, je suis heureux d’avoir formé des milliers de tangueros à travers le monde au cours de toutes ces années, et de pouvoir continuer à le faire.


BARBARA PADOVANI

Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je viens d’un milieu vraiment très éloigné du tango…
Et pourtant, le coup de foudre s’est produit. Depuis que j’ai débuté à Bordeaux, j’ai emporté un peu de tango avec moi à Paris puis à Tahiti. Et maintenant, à Arles, il fait parti de mon quotidien.
J’avance doucement sur mon chemin qui m’éloigne progressivement de mon travail et me conduit vers la culture et la danse. J’ai donc commencé un master en management de projet culturel. Alors quand un devoir s’est présenté, me demandant de construire un projet faisant « comme si » j’organisais un événement culturel, ça a été l’évidence. Pourquoi faire « comme si »? Allez, organisons un événement tango pour de vrai!

NOUS

En couple et travaillant chacun de notre côté, nous avons eu envie d’organiser un événement ensemble, qui nous ressemble. Autour du tango, évidemment! Car pour Dario, bien plus qu’un travail, c’est un chemin de vie et pour moi c’est une passion que j’ai envie de vivre et de partager.
Nous avons eu un coup de cœur pour ce domaine dans les vignes et avons donc eu envie de le faire découvrir. Et de le faire vivre au rythme du tango le temps d’un week-end.
Mélangez tous ces ingrédients et vous obtiendrez un week-end de tango, de partage et de convivialité, à profiter de la danse mais aussi du soleil de Provence pour se détendre, échanger et partager. Pour nourrir notre tango de moments de vie.